Raconter, ce n’est pas écrire. C’est plus profond, plus intense et plus personnel.

Raconter l’histoire que l’on a vécu

Il n’est pas question, ici, d’autobiographie. Mais il est question de raconter une partie de sa vie à un ami. Ou un lecteur. Faudra un jour écrire un article pour faire la différence. Raconter l’histoire que l’on a vécu, c’est toujours s’impliquer, détailler et… Romancer.

Les auteurs sont des menteurs

Désolé pour ceux qui pensaient le contraire. Les auteurs mentent, c’est dans leur nature, l’essence même d’un récit qui séduit réside dans son improbabilité. Mais l’on aime croire que ce sera possible un jour, que nous serons les héros de notre propre histoire. On aime imaginer que l’on va surpasser ses capacités ordinaires, agir pour le bien et être aimé de tous.

je suis différent

Croyez-le ou non – de toute façon, je n’en ai rien à foutre – je ne cherche ni à faire le bien ni à être aimé de tous. Je n’ai donc aucun scrupule à mentir, manipuler et influencer le lecteur. La seule chose qui m’intéresse, c’est d’écrire pour l’imaginaire, de déterminer et de construire un univers unique, une histoire originale. Tout ce qui l’est se distingue par sa faculté innée à séparer les biens-pensants des êtres libres.

Si vous êtes aimé de tous…

…c’est mauvais signe. Cela prouve que vous avez bien été formaté, que vous allez bien obéir et que votre cerveau est dans une toute prison. La plupart du temps même, vous n’avez pas conscience que vous aimez cet espace exigu. Inconsciemment, cela ne vous dérange pas d’être prisonnier.

Ne soyez pas cet auteur, ni cette personne

Le personnage principal de mon prochain roman, Arthur Polivanov, n’a jamais été un héros. Il n’a jamais été aimé, ni adulé, ni même envié par qui que ce soit. Sa vie, elle est tout à fait banale voire même dégueulasse – tant qu’elle n’intéresserait même pas un jeune diplômé sortant d’école de commerce qui vous dit que sa start-up parisienne est le nouveau facebook. C’est vous dire. Mais Arthur est resté lui-même. Il a au moins ce mérite.

Ne soyez pas celui/celle qui dit oui à tout et qui est toujours d’accord.

Guillaume Duhan

Partager
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter3Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on Reddit0Email this to someone

septembre 16, 2017

Comments

Laisser un commentaire