Nous avons tous écrit des lettres d’amour. Moi-même, j’en écrivais beaucoup lorsque j’étais adolescent. Dans mon premier roman, mon personnage Alexandre en a même rédigé une pour sa petite-amie, Lisa, qui s’est donné la mort.

Aujourd’hui, avec beaucoup de pudeur, je dois avouer que ces lettres m’ont apporté un véritable plus dans mon apprentissage de l’écriture. C’est pourquoi, j’ai décidé de faire un tour d’internet et de vous retrouver les lettres d’amour qui m’ont inspirées. Les plus belles, les plus intenses et les plus authentiques, selon moi. Retour sur les 5 plus belles lettres d’amour.

Les 5 plus belles lettres d’amour

1. George Sand à Alfred de Musset:

Je suis très émue de vous dire que j’ai bien compris l’autre soir que vous aviez toujours une envie folle de me faire danser. J’en garde le souvenir de votre baiser et je voudrais bien que ce soit là une preuve que je puisse être aimée par vous. Je suis prête à vous montrer mon affection toute désintéressée et sans calcul, et si vous voulez me voir aussi vous dévoiler sans artifice mon âme toute nue, venez me faire une visite.

2. Victor Hugo à Juliette Drouet:

Je vous aime, mon pauvre ange, vous le savez bien, et pourtant vous voulez que je vous l’écrive. Vous avez raison. Il faut s’aimer, et puis il faut se le dire, et puis il faut se l’écrire, et puis il faut se baiser sur la bouche, sur les yeux, et ailleurs. Vous êtes ma Juliette bien-aimée. Quand je suis triste, je pense à vous, comme l’hiver on pense au soleil, et quand je suis gai, je pense à vous, comme en plein soleil on pense à l’ombre. Vous voyez bien, Juliette, que je vous aime de toute mon âme. Vous avez l’air jeune comme un enfant, et l’air sage comme une mère aussi je vous enveloppe de tous ces amours-là à la fois. Baisez-moi, belle Juju !

3. Napoléon à Joséphine:

Je vais me coucher, ma petite Joséphine, le cœur plein de ton adorable image, et navré de rester tant de temps loin de toi ; mais j’espère que, dans quelques jours, je serai plus heureux et que je pourrai à mon aise te donner des preuves de l’amour ardent que tu m’as inspiré. Baiser à la bouche, aux yeux, sur l’épaule, au sein, partout, partout !

4. Apollinaire à la comtesse Louise:

Oui, ma Lou, tu es ma Lou à moi, ma chose vivante que j’aime infiniment, mon bijou précieux, ma petite perle ronde comme ton derrière, comme tes deux petits seins infiniment jolis et si joliment fleuris de deux roses sans épines. Tu te donnes toute et je te prends toute comme tu te donnes ma toute chérie, oui, nous sommes ensemble pour toujours oui, tu m’as tout dit, et tu es si à moi et si en moi que tu devines tout de moi. Il y a une correspondance unique et inouïe entre nos âmes. Non, je n’ai plus de noir après tes lettres et tu me rends infiniment heureux. Ne sois pas triste, mon Lou. Ne sois pas triste puisque je ne suis plus triste.

5. Paul Eluard à Gala (la meilleure, selon moi):

Ma Gala étincelante, Me voici revenu. J’attends Keller à 2h30. J’espère que ça va marcher et que je pourrai te rejoindre. Je suis terriblement énervé. J’ai tant envie de toi. J’en deviens fou. Je meurs à l’idée de te retrouver, de te voir, de t’embrasser. Je veux que ta main, ta bouche, ton sexe ne quittent mon sexe.

Laquelle de ces plus belles lettres d’amour est la meilleure selon vous? Je songe, un jour, à publier les lettres d’amour que j’ai écrite sur ce blog! Qu’en pensez-vous?

Guillaume Duhan

Partager
Share on Facebook13Tweet about this on Twitter52Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on Reddit0Email this to someone

#

avril 24, 2017

Comments

Ce sont de très belles lettres mais j’aime les plus romantiques comme celle d’Apollinaire. Bravo!

Ce sont de très belles lettres d’amour sans aucun doute mais la plus belle et la plus romantique est celle d’Appolinaire

Appolinaire était un maître dans son genre, cela ne fait aucun doute !

Laisser un commentaire