Voilà, la première partie de mon roman est achevée. 9,000 mots. Je pensais faire environ 10,000 mots par parties mais ce ne sera pas le cas. Ou peut-être que les prochaines parties seront davantage fournies.

9,000 mots

Combien faut-il de mots pour écrire un roman? On recommande en moyenne 50,000 mots. Je m’étais fixé un cahier des charges avant de commencer l’écriture de ce nouveau roman. Nous en sommes aujourd’hui à 9,000 mots. Mais est-ce que cela compte vraiment, les mots?

Une histoire originale plutôt qu’un modèle

Je ne me suis pas imposé un modèle, je me suis imposé un rythme de voyage. Ce n’est pas la même chose. Evidemment, dans l’imaginaire de chacun, un auteur s’attable et se met à écrire d’une traite son roman. Mais ce n’est pas de cette façon que cela fonctionne. Bien au contraire, un roman, ça s’écrit, ça se réécrit, cela ne prend jamais fin. C’est un processus terrible, une douleur particulière et une source de colère.

De la colère?

Bien-sûr qu’il y a de la colère lorsque l’on écrit. Je m’en veux d’écrire certaines phrases, de les tourner d’une façon incompréhensible pour le lecteur, de me dire qu’après toutes ces années d’écriture, je ne suis pas foutu d’installer une phrase, une situation, une scène correctement. La vérité, c’est qu’il n’y a pas un roman mais des romans.

Chaque roman est son modèle

Il n’y a pas de méthode miracle. Il n’y a pas de modèle à suivre, ni de patron. Vous devez inventer votre propre modèle, votre propre chemin. C’est comme dans la vie: rien n’est prédéfini et surtout rien n’est statique. Tout peut changer, du jour au lendemain. J’écris parce qu’il le faut, comme je le précisais dans ce dernier article. Toutefois, j’essaye d’écrire avec style, avec discipline, en étant impliqué par mon histoire.

Heureusement, je suis parvenu à le faire lors du choix de ces 9,000 premiers mots.

Guillaume Duhan

Partager
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter4Share on Google+0Pin on Pinterest1Share on LinkedIn4Share on Reddit0Email this to someone

septembre 11, 2017

Comments

Laisser un commentaire