Ceci est ma newsletter publiée le 19 Avril 2017 que vous pouvez retrouver ici. Sinon, si vous désirez vous y abonner, c’est par ici.

C’est incroyable ce que la vie a changé depuis 2012.

Pourquoi 2012? Parce que c’est l’année où tout a changé pour moi. A l’époque, j’étais étudiant à l’université Bordeaux 3 et j’apprenais que mon dossier Erasmus était accepté au College de Londres pour ma Licence 3. En Septembre, je me retrouvais sur les bancs de cette université prestigieuse. J’habitais dans le Nord de Londres, dans une colocation de 8 personnes, au premier étage d’une maison bien anglaise et je dormais peu. Vie étudiante oblige.
Mais ce manque de sommeil n’était pas seulement dû ma vie trépidante d’étudiant Erasmus. Non, c’était surtout parce que je m’étais lancé dans le projet fou d’écrire mon premier roman. Cela faisait déjà quatre ans que j’avais lancé mon premier blog, My Favorite Paper, qui avait connu un modeste succès. Quatre années passées à Bordeaux, à scanner ces feuilles, ces histoires intemporelles et pourtant bien ancrées en cette belle année 2012.
En 2013, j’ai déménagé à Berlin et j’ai écrit et publié Le Clairvoyant dès mon arrivée. Dans la foulée, j’ai écrit et annoncé la publication du Monstre, quelques mois plus tard, en 2014. Ce fut une aventure fabuleuse.

A ce jour,

Le Clairvoyant et Le Monstre se sont vendus dans douze pays différents, des Etats-Unis à la Russie, en passant par l’Algérie et le Brésil. Hier, j’envoyais une commande en Espagne et je me suis dit que cela faisait longtemps que je ne vous avais pas écrit.
Même si j’ai publié des ebooks gratuits (Le Transcendant, La Rédemption et La Rivale), j’ai été absent pendant deux années consécutives. Cette absence a une explication, simple et évidente: il me fallait du temps pour me retrouver.
Nous avons tous besoin de temps pour nous. Et personnellement, je suis arrivé au bout: je suis de retour et j’écris un nouveau roman.

Merci d’avoir lu cette newsletter et à bientôt,

Guillaume Duhan

Partager
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter38Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on Reddit0Email this to someone

#

avril 27, 2017

Comments

Merci Jay 🙂 Je n’abandonne jamais, j’essaie toujours d’avancer. C’est pour cette raison que j’ai ouvert ce blog aussi. Ecrire des livres, c’est donner de la force aux autres via mes livres. Mais avec ce blog, je peux le faire plus régulièrement !

Je me souviens de l’époque ou tu écrivais sur le coin de ta table, dans ton appartement bordelais. Y’avais un côté très artiste torturé ! Haha

Oui, tout à fait ! Après, côté artiste torturé… J’hérite sûrement ça de mes idoles: Dostoïevski, Céline, Morrison… 🙂

Laisser un commentaire