Je m’apprête à écrire la partie la plus difficile de mon roman. Cette partie portera sur une femme.

Le souvenir d’Alice Braun

Voici un nouveau nom. Je vous livre aujourd’hui le deuxième personnage de mon roman. Ou plutôt le troisième? Vous saviez qu’il y avait Alexandre puis Arthur Polivanov. Elle ne sera qu’un souvenir pour Arthur mais un témoin clé pour Alexandre.

Un personnage fantomatique

Ceux qui ont lu mon premier roman, Le Clairvoyant, savent à quel point j’aime mettre du drame dans mes romans. Arthur racontera son histoire à Alexandre et une partie très importante portera sur Alice, son amour de jeunesse. Ce passage sera une légère digression dans le récit d’Arthur – qui raconte, je vous le rappelle, l’histoire de cet espion – mais sera un épisode essentiel au déroulement de l’histoire.

Une partie entière

Nos souvenirs sont construits sur des évènements. Ces évènements sont liés à des personnes. Par conséquent, et même si cela s’avère difficile, je vais écrire une partie entière sur la relation d’Arthur et d’Alice. Pourquoi? Parce que leur histoire est à la fois liée à mon histoire et à celle de l’espion. Vous vous en doutez bien, à ce stade de l’écriture, je ne peux toujours pas révéler le pourquoi du comment. Toutefois, je peux vous dire qu’une succession d’évènements peut bâtir une existence entière.

Qu’en est-il de ce blog?

J’écris depuis des jours sur l’évolution de ce prochain roman. Je suis parti dans tous les sens, je dois l’avouer, écrivant quotidiennement tout ce qui me passait par la tête. Avec ce nouveau blog, ce nouveau thème en page d’accueil, je vais tenter de me recadrer et d’écrire des articles dans une ligne éditoriale cohérente. L’objectif est de tenir une sorte de journal, pas intime mais public, jusqu’à la potentielle sortie de ce futur roman. Le futur nous surprend toujours.

Partager
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter2Share on Google+0Pin on Pinterest1Share on LinkedIn0Share on Reddit0Email this to someone

septembre 22, 2017

Laisser un commentaire