Commencer à écrire n’est pas facile. Que ce soit une lettre, un récit, un roman, on a toujours du mal à embrayer et transcrire sa pensée sur le papier. Et c’est tout à fait normal, je vous rassure, car nous sommes nos pires ennemis. Nous nous résistons à nous-même, nous refusons de nous livrer tel que nous sommes. C’est un réflex humain. C’est pourquoi il faut se libérer en déverrouillant notre esprit et devenir enfin nous-même. Voici 3 conseils qui répondent à la question: comment écrire la première phrase?

Comment écrire la première phrase?

1. Videz votre esprit

La meilleure façon d’écrire c’est de le faire avec honnêteté. Vous savez ce qui m’a prit le plus de temps et qui m’en prend toujours dans mon parcours d’auteur? Ce n’est pas d’écrire des romans. C’est de trouver mon style. Et pour trouver mon style, il a fallu que j’écrive des centaines et des centaines de pages. Il a fallu que je surmonte mon « moi social » pour devenir celui que je veux être. Non pas celui que je dois être.

Aujourd’hui, j’ai bâti mon identité littéraire autour de ma façon d’écrire. Même si vous n’êtes pas auteur et que vous n’avez pas besoin d’écrire des centaines de pages comme je l’ai fait, vous pouvez trouver votre façon d’écrire en étant vous-même.

Videz votre esprit, écrivez ce que vous pensez, ce qui vous habite et ce qui vous traverse. Les lecteurs respectent toujours les auteurs qui ne mentent pas et ils ressentent lorsque c’est du préconçu.

2. Inspirez-vous de vos références

Je n’ai pas honte de le dire: mon premier roman, Le Clairvoyant, est en grande partie inspirée du Voyage au bout de la Nuit de Céline. Ceux qui ont lu les deux ne voient certainement pas de lien entre les histoires, ni les styles. Néanmoins, moi, je le vois. Car je sais que j’ai raconté (écrit) cette histoire en empruntant la voix de Céline qui me murmurait à l’oreille lorsque j’ai lu le Voyage. Lui-même avait copié Racine et Britannicus.

N’ayez pas peur de copier. Au moyen-âge, l’on admirait la copie; c’était considéré comme chef-d’oeuvre. Copier vous permettra d’améliorer et de perfectionner ce que vous trouvez déjà de beau. Comment rendre meilleur hommage que d’honorer ceux qui vous ont élevés?

3. Ecrivez plusieurs phrases

Tout ce qui émanera de vous sera beau. Mais toutes les phrases ne seront pas bonnes. Bonnes au sens grammatical, orthographique ou sur le plan de la sonorité. Cela ne vous empêche pas de réessayer. D’écrire, encore et encore, une première phrase. Parce que la première phrase est la plus importante: c’est celle qui introduit le lecteur dans votre monde. C’est le point de départ d’une aventure et d’un discours qui est sensé le transporter.

Dites-vous que la première phrase de votre lettre, de votre récit ou de votre roman doit TOUT résumer. Elle est le diamant brute qui doit être posé sur la bague de mariée pour toute une vie: il faut le polir, le tailler et le nettoyer de ses imperfections. Car il restera, à jamais, sur cette bague.

Guillaume Duhan

Partager
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter41Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on Reddit0Email this to someone

# # #

mai 2, 2017

Comments

Laisser un commentaire