Lorsque l’on se lance dans l’écriture, on écrit sans se poser de questions. Nous avons chacun nos rituels et un objectif en tête: achever notre écrit. Néanmoins, il existe des exercices d’écriture auxquels il est intéressant de se soumettre. Des exercices qui permettent de s’améliorer, d’apprendre à structurer ses idées et d’arriver à enfin, écrire une histoire qui tient la route. Pendant l’écriture du Clairvoyant, j’ai emprunté cette expérience afin d’écrire mes chapitres, uns à uns.

3 exercices d’écriture

1. Ecrire une nouvelle toutes les semaines

Connaissez-vous le projet Bradbury? Neil Jomunsi en parle dans cet excellent article. C’est un projet qui consiste à écrire une nouvelle toutes les semaines pendant un an. Une sorte de marathon d’écriture à la fin duquel émergeront 52 histoires, différentes. Mais voilà ! Je vous entend déjà derrière votre écran: 52 nouvelles mais combien de bonnes ? C’est là qu’il faut prendre de la hauteur. Evidemment, vous n’écrirez pas 52 nouvelles excellentes. Mais comme le dit Ray Bradbury, il y en aura forcément une qui sortira du lot. Je trouve que c’est un exercice excellent.

2. Ecrire d’abord les dialogues

Quand je débute un roman, j’écris souvent ce que disent les personnages. Les phrases clés. Celles qui s’inscriront dans l’esprit de l’auteur et celles qui percutent. C’est une méthode parmi d’autres mais j’aime écrire d’abord les dialogues avant d’écrire un roman entier. Bien sûr, c’est à condition d’avoir en tête où mène votre histoire. C’est selon moi une bonne méthode pour tisser le fil rouge de votre histoire et l’évolution des personnages. C’est aussi un bon moyen de distancier leur rapports, de les juger sur leur crédibilité et leur position dans votre univers. Essayez d’écrire d’abord des dialogues. C’est gage d’authenticité que de livrer des dialogues crédibles.

3. Ecrire un chapitre d’un coup dès que vient votre idée

Cette méthode est la mienne. C’est celle que j’applique en ce moment, à l’écriture de mon nouveau roman, et celle que j’ai appliqué pour mes livres, Le Clairvoyant et Le Monstre. Pourquoi? J’ai toujours imaginé des scènes avant d’imaginer des histoires. Chacun fonctionne à sa manière. Moi, j’ai des visions de ce qui peut se passer, de ce qui serait réaliste et à la fois original. Parfois, j’attends longtemps. Cependant, lorsque l’inspiration me vient, je me précipite sur une feuille et je couche mon idée. Et quand un roman prend des mois a être écrit, je tombe sur ces feuilles vieilles d’une centaine de jours. Il m’arrive de les jeter, il m’arrive de les reprendre.

J’espère que ces 3 exercices d’écriture vous aideront.

Guillaume Duhan

Partager
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter47Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on Reddit0Email this to someone

# #

mai 4, 2017

Comments

Je te reprends l’idée d’écrire des nouvelles toutes les semaines si tu veux bien 🙂

Laisser un commentaire